Zimbabwe : Elle tue son mari à coups de hache. La raison! (photos)

0
99

Une femme est actuellement en fuite après avoir frappé son mari à mort avec une hache pendant une dispute au sujet d’un cadeau de noël.

Les enquêteurs recherchent la femme dans la localité de Chikanga, à Mutare, au Zimbabwe, qui a disparu peu de temps après avoir tué son mari à la suite d’une dispute conjugale le 24 décembre.

Zimbabwe : Elle tue son mari à coups de hache. La raison! (photos)

Anesu Mafokosho aurait tué Vitalis Mudhumo, 26 ans, vers 15 heures, peu après leur retour du centre-ville, où ils étaient allés faire ses courses. La dispute qui s’est terminée par la mort du mari a été déclenchée à cause  des cadeaux que le couple avait achetés pour leur enfant à l’occasion de la fête de Noël.

Selon des rapports locaux, le couple connaissait quelques problèmes et un conflit conjugal non résolu menaçait leur mariage.

Le 24 décembre, Vitalis a rencontré son épouse Anesu au panneau-Stop à Chikanga 2. Les deux se sont rendus en voiture à Edgars Mutare où ils ont acheté les vêtements de leur fille de trois ans. Après les courses, le défunt et sa femme sont rentrés chez eux. De retour à la maison, la jeune sœur d’Anesu, qui était dans la salle à manger, a entendu le couple se disputer devant la cour pendant environ 45 minutes.

Zimbabwe : Elle tue son mari à coups de hache. La raison! (photos)

Quelques instants plus tard, ils sont entrés dans la maison et sont allés dans leur chambre. Dans la chambre, Vitalis a commencé à emballer ses vêtements en disant qu’il déménageait. Sa femme l’a supplié de changer d’avis, en vain.

La situation a viré au chaos et la femme s’est mise à frapper à coups de hache le cou de son mari. Elle lui a administré trois coups.

Peu après avoir commis ce crime, Mafokosho s’est enfuit de chez elle et a envoyé un SMS à sa sœur lui disant d’aller voir ce qu’elle avait fait dans la chambre.

Zimbabwe : Elle tue son mari à coups de hache. La raison! (photos)

En entrant dans la chambre, la jeune sœur a trouvé Vitalis qui saignait et convulsait sur le lit.

L’inspecteur Tavhiringwa Kakohwa, porte-parole de la police de Manicaland, a déclaré que le corps de Mudhumo avait été transporté à l’hôpital provincial de Mutare pour autopsie.

L’accusée est toujours en fuite et l’enquête est en cours.

Crédit photo: gistreel

Zimbabwe : Elle tue son mari à coups de hache. La raison! (photos)

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport.
paulegaelle@afrikmag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici