Zambie: Un père simule la mort de son fils avec du bois dans le cercueil

0
71
Kafeero alias Ivan K, père de 30 ans, a choqué les habitants de Lusaka, en Zambie. Il a simulé la mort de son fils avec une bûche de bois dans le cercueil, et s’est enfui après avoir été chopé.

Le mensonge a été dévoilé après que les habitants se soient rassemblés pour faire le deuil de son fils Junior, suivi d’une veillée. Cependant, après que les personnes en deuil ont insisté pour voir le cadavre du garçon afin de lui rendre le dernier respect, ils n’ont vu qu’une bûche de bois dans le cercueil.

Bien que personne ne sache pourquoi Kafeero a simulé la mort de son fils, la police a interpellé l’équipe des pompes funèbres pour l’interroger, sachant que son père s’était échappé dans sa voiture et était toujours en fuite.

John Bosco Mulyowa qui a partagé l’histoire sur Facebook a écrit;

Un drame s’est produit à Lusaaka, dans le district de Kalisiizo Kyotera, après qu’un certain Kafeero, âgé de 30 ans, communément appelé Ivan K, a annoncé la mort de son «fils» Junior.

Comme d’habitude, les habitants se sont rassemblés au domicile de Kafeero pour pleurer le décès de son «fils», qui a été suivi d’une vigile. Cependant, tout son plan s’est dévoilé dans la nuit lorsque des personnes en deuil ont demandé à voir le corps du défunt et à lui rendre leur dernier hommage…

Zambie: Un père simule la mort de son fils avec du bois dans le cercueil

Zambie: Un père simule la mort de son fils avec du bois dans le cercueil

Zambie: Un père simule la mort de son fils avec du bois dans le cercueil

 

Crédit photos: New vision

Zambie: Un père simule la mort de son fils avec du bois dans le cercueil

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d’ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia.

feliciaessan@afrikmag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici