USA : Une troublante situation qui affecte Venus et Serena Williams

0
55

Richard Williams, le père des deux stars américaines du tennis mondial, Serena et Venus Williams, a révélé qu’il était en mauvais état de santé et qu’il avait de la peine à parler. Il a donc donné une procuration à son fils, qui va également jouer le rôle d’interprète dans le procès en cours contre son ex-femme.

Il faut dire que l’entraîneur de tennis de ses filles Serena et Venus Williams se bat en justice contre son ex-épouse Lakeisha. Le père Williams affirme qu’elle a contrefait sa signature sur des papiers d’hypothèque afin de transférer son domicile de la Floride à son nom.

Dans le procès intenté le 27 novembre, Williams a présenté des exemples de sa signature de 2002 par rapport aux documents de 2017 qu’il prétend être des faux. Mais pour ses avocats, il a effectivement signé les documents, c’est uniquement parce que sa « capacité mentale a été compromise » suite à de nombreux coups qu’il a subis qu’on peut comprendre ses déclarations.

Les récents documents juridiques présentés révèlent aussi l’ampleur de son déclin en matière de santé. Il indique qu’en 2016, il avait subi deux accidents vasculaires cérébraux et souffrait également d’une affection neurologique qui affectait son élocution. Cela signifie qu’il ne peut parler que par l’intermédiaire de son fils, Chavoita LeSane, âgé de 45 ans, qui a maintenant reçu une procuration dans l’affaire en cours.

Williams avait initialement demandé le divorce de Lakeisha en 2017. Le couple s’est marié en 2010. Ils ont eu ensemble, Dylan, un fils de six ans. Cette situation affecte profondément les sœurs Williams, Venus et Serena. Non seulement parce que leur père est souffrant mais aussi parce qu’il doit suivre son affaire de divorce au tribunal, malgré la procuration remise à son fils.

 

Crédit photo: afrikmag

USA : Une troublante situation qui affecte Venus et Serena Williams

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l’actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture. J’aime la lecture, les voyages et je suis un grand passionné de multimédias. Ma principale devise dans la vie, c’est faire le bien et éviter le mal. La priorité pour moi, c’est Dieu et mes différentes familles (biologique, professionnelle, et réligieuse). oscarborel@afrikmag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici