USA: Trump accuse injustement Google d’avoir favorisé Obama

0
100
Après les accusations portant sur Google d’avoir manipulé les résultats de recherche à l’encontre des conservateurs, Trump vient de lancer une nouvelle accusation contre le moteur de recherche. A travers une vidéo, le président américain reproche à Google de faire un parti pris pour Obama.

Selon le Chef de l’Etat américain, Google n’a pas mis en avant son discours annuel devant le Congrès, comme pour Obama. C’est à se demander pourquoi il a une dent contre Google. Ce mardi, Trump avait déjà critiqué le moteur de recherche à travers ses tweets. A l’en croire, les recherches alliant “Trump” et “News” n’aboutissent qu’à des résultats “truqués”. Ce mercredi, Donald Trump a partagé une vidéo où il accuse le moteur de recherche de faire un parti pris pour Obama.

En effet, il a fait savoir que Google a fait la promotion du Discours sur l’état de l’Union, qui se tient une fois par an et pendant lequel le président des Etats-Unis présente son programme de l’année au Congrès. Ce qu’il a laissé entendre, c’est que le 30 janvier 2018, Google n’en a pas fait. A travers un Tweet, intitulé “Stop the Bias” (arrêtez les partis pris en langue française), il a partagé une photo du 30 janvier où le discours n’était pas à la une de Google.

Pour le moment, on se demande si c’est l’administration Trump qui a partagé avec lui la photo ou s’il s’agit d’un tiers. Pour sa défense, Google a partagé la photo originale de sa page d’accueil lors du discours de Trump au Congrès.

Sur celle-ci, on peut voir que l’annonce est datée au lendemain de l’intervention de Trump. “Google est une entreprise privée avec ses algorithmes propres et le gouvernement n’a absolument aucun contrôle sur sa manière de gérer ses affaires”, a dit à l’AFP Ken Paulson, ancien journaliste à USA Today et désormais président du First Amendement Center de l’Institut Newseum.

USA: Trump accuse injustement Google d’avoir favorisé Obama USA: Trump accuse injustement Google d’avoir favorisé Obama

“Toute tentative de Trump de “corriger” les résultats des moteurs de recherche violerait le premier amendement. La question ne se pose même pas”, explique Eric Goldman, codirecteur de la division “high tech” de la faculté californienne de droit de Santa Clara.

USA: Trump accuse injustement Google d’avoir favorisé Obama

Bonjour
Je suis journaliste-productrice sénégalaise. J’aime parler d’actualité, de culture, et de sport. Je suis une passionnée de la vie et de ses merveilles: les voyages, le monde digital, le tourisme, le cinéma et la musique. Je vois toujours le bon côté des choses. Je vous donne rendez-vous sur Afrikmag pour des infos de qualité.
fifi.sambou@afrikmag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici