Un Burkinabè parmi les plus grands scientifiques du monde

0
46
Jusqu’à présent, seul Cheick Modibo Diarra était connu des Africains, comme un grand scientifique. Le Malien de la Nasa fait depuis de longues années, la fierté du continent.

Désormais, il faudra faire avec d’autres grands Africains de la science en la personne de Frédéric Ouattara. Ce scientifique burkinabè est le prix Africain d’excellence dans la recherche des sciences de l’espace. Il est vice-président de l’Université Norbert Zongo de Koudougou chargé des Enseignements et des Innovations pédagogiques

Frédéric Ouattara a été distingué parmi plusieurs dans la recherche des sciences de l’espace. Il a reçu, à l’image de 95 lauréats, un prix récompensant les efforts des scientifiques dans le monde.

Cette année, lors de la conférence de l’Union américaine de géophysique Frédéric Ouattara, ainsi que deux autres Africains ont reçu des prix pour leur apport à l’évolution de la recherche dans le monde. Dans les océans, sur la terre, comme dans l’air, de nombreux chercheurs ont fait connaître leur génie.

Le physicien burkinabè, Prix africain d’excellence dans la recherche des sciences de l’espace,  l’Ethiopien-Américain, Endawoke Yizengaw, médaille Joanne Simpson pour scientifique à mi-carrière, et le Nigérian Ahzegbobor Philips Aizebeokhai, Prix africain d’excellence dans la recherche des sciences terrestres, ont fait la fierté de l’Afrique.

S’exprimant à l’occasion de cette cérémonie, Frédéric Ouattara a relevé le mérite de l’Afrique dans la recherche scientifique et le défi pour les futures générations

“Nous sommes deux, l’autre est en basse atmosphère, c’est-à-dire l’océan et la terre, moi je suis dans l’espace. Ça fait les deux personnes pour combler le vide du continent africain. Il importe que l’Afrique se mettre au diapason de la science. Et c’est un honneur pour l’Afrique en général et mon pays en particulier qui nous a permis non seulement, on a été à l’école gratuitement, on a eu des bourses pour étudier, et ça c’est pour dire merci à l’Etat burkinabè pour ses efforts fournis”.

L’homme fait aujourd’hui la fierté du Burkina, et plus généralement de l’Afrique.

Hartman N’CHO

Un Burkinabè parmi les plus grands scientifiques du monde

Je suis Hartman N’CHO, journaliste professionnel ivoirien, aimant la lecture, la musique, les voyages.
Merci de retrouver mes articles de politique, économie, et sports… sur www.afrikmag.com.
Contactez-moi sur hartman.ncho@afrikmag.com
Tel: + 225 89686134

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici