Tunisie : quel héritage pour les femmes ?

0
36

Le Parlement débattra prochainement d’un projet de loi instaurant l’égalité entre les sexes en matière de succession. Pour les cadres dirigeantes et les élues d’Ennahdha, ce sera l’heure de vérité.


Mais où sont-elles ? Ascenseur, escaliers, bureaux… À chaque étage du siège d’Ennahdha, à Tunis, toutes les portes s’ouvrent sur des hommes. Au service des adhésions, trois militantes apparaissent enfin. Parmi elles, Khouloud Nsib, 27 ans, qui a présidé le conseil des jeunes de la choura en 2015. « J’étais la première femme à ce poste », glisse-t-elle avec un brin de coquetterie en réajustant son foulard.

À ses côtés, Maha, 24 ans, se félicite, elle, de ne pas porter le voile et salue la séparation, opérée en 2016, entre activités politiques et prédication. Un changement aux applications encore difficilement mesurables. Le débat en cours autour de la loi sur l’héritage aura donc valeur de test : quel équilibre entre loi religieuse et droit civil le parti défendra-t-il ?

Prétendre que la femme hérite fréquemment de plus ou d’autant que l’homme, c’est du charlatanisme !

« En islam, il

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici