[Tribune] – Maroc : un droit à la formation méconnu et mal ciblé

0
107

L’accès à la formation au Maroc est lié à quatre problèmes : la guerre des langues, la fracture numérique, la place de l’agriculture et le rôle des femmes dans le monde du travail. © Catherine by Flickr

Au Maroc, Bank Al-Maghrib vient de mettre le doigt sur un indicateur discret et pourtant lourd de conséquences pour le marché de l’emploi. Elle souligne, dans son dernier rapport annuel, que 97,6 % des salariés marocains déclarent ne pas avoir eu accès à une formation professionnelle financée par leur employeur au cours des douze derniers mois.


S’il existe bien un droit théorique à la formation dans le royaume, la connaissance de ce droit et de ses modalités de mise en œuvre restent donc perfectibles. Et les freins limitant son accès sont nombreux. D’un côté, la rigueur bureaucratique du droit à la formation est une vraie barrière. De l’autre, seules une poignée d’entreprises comptent une unité dévolue à la formation au sein de leur service de ressources humaines.

Et les rares entreprises qui prennent le sujet en considération ont souvent tendance à se concentrer sur le développement des compétences du top management plutôt que de celles du reste des collaborateurs. Ces derniers s’en tiennent bien souvent à des formations dites « métier », c’est-à-dire à des programmes concernant les processus et les savoir-faire de l’entreprise et non le développement de leur propre employabilité.

Barrière linguistique

Au-delà de la

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n’êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d’aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l’ensemble des articles sur le site et l’application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l’application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d’archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l’offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici