Togo: un nouveau round de dialogue se prépare

0
152

Par RFI

Des émissaires de la Cédéao et des facilitateurs ghanéens et guinéens sont à Lomé (photo d'archives) pour préparer le prochain round de dialogue.
© REUTERS/via Reuters TV

Des émissaires de la Cédéao et des facilitateurs ghanéens et guinéens sont à Lomé pour préparer le prochain round de dialogue. Samedi à Lomé, ils ont rencontré toutes les parties de la crise togolaise et se préparent à établirent un carnet de route.

C’est une rencontre qui permettra à toutes les parties de prendre connaissance du mandat qui a choisi les deux facilitateurs, Alpha Condé et Nana Akufo-Addo, pour aider les Togolais à trouver une solution à la crise. Moment d’échange, chacun plaide pour une sortie, honorable de la crise.

La coalition a profité pour renouveler ses préoccupations à la mission. « Nous avons attiré leur attention sur le fait que ces réformes, en elles-mêmes, ne sont pas suffisantes pour régler durablement la crise togolaise et restaurer la paix et l’harmonie au sein des populations, comme la Cédéao le souhaite, affirme Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson. Nous leur avons dit qu’il faut ajouter à cette réforme une transition, nécessairement. »

Le gouvernement s’est engagé à tout mettre en œuvre pour les prochaines réformes. « Ça nous a permis de réaffirmer, en tout cas en ce qui concerne le gouvernement togolais, notre volonté et notre engagement à nous inscrire pleinement et scrupuleusement dans le cadre et l’esprit de cette décision des chefs d’Etat et de gouvernement de la Cédéao du 14 avril 2018 », explique Gilbert Bawara, ministre togolais de la Fonction publique.

Aucune date n’est encore annoncée pour le prochain round de dialogue ; mais c’est un dialogue que de part et d’autre tous attendent pour la fin définitive d’une crise qui n’a que trop duré.

Article original

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici