Tchad: grogne dans les tribunaux après l’agression d’un avocat par des policiers

0
126

Par RFI

(Photo d'illustration) La police patrouille dans une rue de Ndjamena en juin 2015.
© BRAHIM ADJI / AFP

Au Tchad, les magistrats sont en colère suite à l'agression d'un avocat cette semaine dans le sud du pays. Mardi 22 mai, des gendarmes ont tiré sur un avocat et ses trois clients dans l'enceinte du tribunal de Doba. Depuis, la corporation se mobilise pour exiger l'ouverture d'une enquête.

C'était à l'origine un dossier de faits divers classique. Il s'agit de 3 personnes accusées d'association de malfaiteurs. Après plus de six mois de détention préventive, un juge les relaxe faute de preuve. Leur avocat part les accueillir à la maison d'arrêt. Il les emmène dans son véhicule qui est pris à partie par des gendarmes.

L'avocat roule à toute allure, direction le tribunal, pensant s'y réfugier. Mais selon le syndicat des magistrats, sa voiture essuie plusieurs tirs. Ses 3 clients auraient été bastonnés avant d'être emmenés par les gendarmes.

Depuis mardi, le tribunal de Doba est resté fermé. Aucune trace des trois personnes relaxées par la justice, selon Djonga Arafi, le secrétaire général du syndicat des magistrats, qui dénonce une agression.

« Le palais de justice a été violé dans son intégrité physique »

« Quand un palais de justice dans lequel les gens sont sensés résoudre de façon paisible leurs problèmes est investi par des forces de l'ordre qui tirent avec des balles réelles en l'air, je trouve que c'est scandaleux. Le palais de justice a été violé dans son intégrité physique », dénonce-t-il.

Ce syndicat demande la libération des trois clients relaxés et l'ouverture d'une enquête.

Cet épisode est « la démonstration que la justice est prise en otage pas certains citoyens sans scrupules et qui se croient au-dessus de la loi », dénonce le Mouvement citoyen pour la préservation des Libertés.

Le ministre de la Justice a assuré pour sa part qu'une équipe d'instruction devait se rendre à Doba pour « enquêter sur l'incident ».

Article original

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici