Soudan du Sud: Raïla Odinga en médiateur auprès de Riek Machar

0
103

Par RFI

L'opposant kényan Raïla Odinga, à l'aéroport Jomo Kenyatta, à Nairobi, le 27 mars 2018.
© SIMON MAINA / AFP

Raïla Odinga se pose de plus en plus comme médiateur dans le conflit au Soudan du Sud. Depuis jeudi, l'opposant kényan est en Afrique du Sud pour rencontrer l'opposant sud-soudanais Riek Machar. Il y a deux semaines, il avait déjà rencontré le président Salva Kiir à Juba. Un rôle de diplomate pas si surprenant.

Depuis qu'il a conclu une paix aussi soudaine qu'importante avec le président Kenyatta, début mars, Raïla Odinga est cité en exemple pour sa capacité à se réconcilier avec ses adversaires. On se rappelle du compromis signé avec le président Kibaki, après la sanglante crise post-électorale de 2007-2008. Cet arrangement avait entraîné un gouvernement d'union avec un poste de Premier ministre spécialement créé pour Raïla Odinga. Mais l'accord de mars avec Uhuru Kenyattane parle pas de partage du pouvoir et le chef de l'Etat a déjà un allié de poids, son vice-président William Ruto.

« Il fallait trouver une fonction pour Odinga, car il a un fort soutien populaire. C'est du pragmatisme. Ce rôle de négociateur lui donne une stature internationale et une image respectable », explique un analyste, ajoutant que l'opposant prend le chemin d'anciens chefs d'Etat africains devenus médiateurs comme le Ghanéen John Mahama ou le Sud-Africain Thabo Mbeki.

Mais Raïla Odinga a également une véritable légitimité dans le dossier sud-soudanais. « Il connaît bien les acteurs de cette crise. Il a été proche de John Garang, le père de l'indépendance du pays et soutenait son mouvement SPLM », explique un bon connaisseur. Il a donc une proximité avec le chef de l'Etat actuel Salva Kiir. Ensuite Raïla Odinga appartient à l'ethnie luo. Un groupe originaire du Soudan du Sud. Enfin, les langues et cultures luo sont proches de celles des Nuer, la tribu de l'opposant sud-soudanais Riek Machar.

Article original

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici