Soudan du Sud: Kiir et Machar acceptent de se rencontrer prochainement

0
21

Par RFI

Le président sud-soudanais Salva Kiir et son ex vice-président Riek Machar, au palais présidentiel de Juba, le 26 avril 2016.
© REUTERS/Stringer

Au Soudan du Sud, après l’échec il y a deux semaines des négociations pour ressusciter un accord de paix, on se dirige vers une possible rencontre entre le président sud-soudanais Salva Kiir et son rival Riek Machar. Ce serait une première depuis que ce dernier a fui Juba, il y a deux ans, alors qu’il était vice-président du pays. Les deux hommes ont accepté de se rencontrer en tête à tête.

On parle d’une rencontre avant la fin du mois à Khartoum. Sur le principe, les deux adversaires – le président Salva Kiir et le leader du principal parti d’opposition, Riek Marchar – sont d’accord.

L’ancien Premier ministre kényan Raila Odinga s’est chargé de la médiation. Jeudi dernier, il était en Afrique du Sud pour y rencontrer Machar et à Juba, une semaine plus tôt, pour s’entretenir avec le président Kiir. Un accord de principe a été obtenu. Reste à définir où et quand. Selon un analyste politique, la rencontre pourrait être rapide.

Les pourparlers pour revitaliser les accords de paix ont capoté il y a deux semaines et l’ONU a menacé d’imposer des sanctions si un accord politique n’était pas trouvé d’ici la fin du mois.

Parmi ceux visés par de nouvelles sanctions, les ministres sud-soudanais de la Défense et de l’Information. Kiir et Machar pourraient être les prochains, s’ils ne mettent pas fin à quatre ans de guerre civile.

Article original

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici