Soudan : 85 enfants sauvés d’un trafic d’organes humains

0
163
Interpol a effectué, lundi 17 septembre, une mission avec succès qui avait pour objectif de démanteler un réseau de trafiquants d’organes humains dans certains pays cibles.

En effet, au cours de la mission, Interpol a sauvé 94 personnes dont 85 enfants des mains de  trafiquants d’organes humains, dans la région de Khartoum.

Selon une annonce faite par Interpol, certains de ces enfants travaillaient dans des mines d’or illégales.

« L’Opération « Sawiyan », qui s’est déroulée pendant une semaine, a permis d’arrêter douze femmes et deux hommes au cours d’un vaste coup de filet de la police locale, avec l’appui d’Interpol, qui a visé « plusieurs points névralgiques » de la ville comme l’aéroport international, et des mines d’or à ciel ouvert situées à l’Est, précise dans son communiqué l’organisation internationale de police criminelle, dont le siège est à Lyon ».

Ces meurtriers sont suspectés d’appartenir à des groupes criminels qui font de l’immigration clandestine, le travail d’enfants et la mendicité forcée, leur commerce.

« La diversité des nationalités parmi les personnes secourues (Soudan, Soudan du Sud, Tchad, République du Congo, Erythrée, Niger, ndlr) montre à quel point la traite des êtres humains et le trafic des êtres humains constituent un problème véritablement transnational, qui nécessite une réponse internationale coordonnée », déclare Tim Morris, le directeur exécutif des services de police d’Interpol, cité dans le texte.

En dépit des vies humaines secourues, Vingt mille dollars (17.325 euros) ont été également saisis durant l’opération qui a mobilisé la participation d’environ 200 policiers.

crédit photo : vision du monde

Soudan : 85 enfants sauvés d'un trafic d'organes humains

Hello, Emeraude ASSAH, retrouvez mes actualités en politique, société etc… Mes centres d’intérêts  sont la culture, la lecture,les voyages et autres. La priorité pour moi c’est Dieu, ma famille et mon travail.

+225 89686134

emeraudeassah@Afrikmag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici