Sénégal: Le Ministre de la Santé déclare (enfin) la guerre aux médicaments de la rue

0
82

Au Sénégal, les autorités sanitaires viennent de taper du poing sur la table, au sujet des médicaments de la rue. Il s’agit d’un problème de santé publique qui gangrène le système de santé depuis fort longtemps. Pour le ministre de la Santé et de l’Action Sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, son service sera “intraitable” face à l’exercice illégale de la pharmacie et la vente illicite de médicaments.

“S’il y a une question qui se pose et où nous avons reçu des orientations et des instructions précises de la part du chef de l’Etat, c’est bien la question liée aux médicaments de la rue, aux faux médicaments et la vente illicite de médicaments’’, a-t-il dit.

Publicité

Il s’agira d’un combat que le présent ministère compte gagner ‘’quel que soit d’ailleurs le lieu où on se trouve sur le territoire national’’. Le ministre a fait cette déclaration en prélude à une visite de stands de prise en charge des patients au centre de santé des HLM Grand-Yoff.

‘’Nous avons mandat de nous battre pour faire en sorte que les Sénégalais soient protégés dans leur système de santé’’.

Par ailleurs, Abdoulaye Diouf Sarr a fait savoir que “le gouvernement, sur instruction du chef de l’Etat, est en train de mener un combat sans merci à ce fléau qui est un danger pour la santé des populations’’.

‘’Le médicament est central dans le système de santé et quand on connaît sa place et qu’on a un faux médicament qui n’est pas de bonne qualité qui circule dans le pays, on ne peut pas avoir une bonne politique de santé’’, s’est-t-il exprimé.

Sénégal: Le Ministre de la Santé déclare (enfin) la guerre aux médicaments de la rue

Bonjour
Je suis journaliste-productrice sénégalaise. J’aime parler d’actualité, de culture, et de sport. Je suis une passionnée de la vie et de ses merveilles: les voyages, le monde digital, le tourisme, le cinéma et la musique. Je vois toujours le bon côté des choses. Je vous donne rendez-vous sur Afrikmag pour des infos de qualité.
fifi.sambou@afrikmag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici