Sénégal : Karim Wade avait bien déposé un dossier pour renoncer à la nationalité française

0
38

Des partisans de Karim Wade, à Dakar, le 29 novembre 2018. © AFP

Avant que sa candidature à la présidentielle ne soit écartée par le Conseil constitutionnel, ce 14 janvier, Karim Wade avait bien déposé une demande visant à renoncer à sa double nationalité française, comme la Constitution sénégalaise l’exige.


Selon nos informations, Karim Wade avait bien déposé un dossier de demande de renonciation à la nationalité française, fin décembre, à l’ambassade de France à Doha (Qatar). Le candidat du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition) à la présidentielle du 24 février, dont le dossier de candidature a été écarté le 14 janvier par le Conseil constitutionnel, souhaitait se conformer à la Constitution, qui stipule que tout candidat doit être de nationalité exclusivement sénégalaise.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n’êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d’aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l’ensemble des articles sur le site et l’application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l’application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d’archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l’offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici