Sénégal: Il bat au sang sa femme de 17 ans  »pour un moustiquaire » et tente de s’enfuir

0
84

A Touba, une ville située à l’intérieur du pays, les agissements d’un mari ont indigné tout le pays. Une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux depuis plusieurs jours, vue et partagée des milliers de fois, montre la jeune fille de 17 ans le dos ensanglanté car battue par son époux avec un fil électrique.

Le mari, qui tentait de s’enfuir vers la Gambie, a-t-on appris de source médiatique, a été alpagué par les limiers.

Publicité

Même si la famille de la jeune Ndèye Coumba Diop a essayé d’étouffer l’affaire, c’est sans compter sur la perspicacité des internautes sénégalais qui ont pris le combat en main. La raison d’une telle violence, une banale histoire de moustiquaire.

Le certificat médical fait état de multiples plaies au niveau du dos, des plaies de deux à trois centimètres de longueur, multiples plaies au bras gauche, une tuméfaction et des blessures à la joue gauche et sur d’autres parties du corps.

Ndeye Coumba était au domicile de son mari à Touba mais à présent, elle a été mise en sécurité par la gendarmerie du fait de la pression que lui ferait subir sa famille pour régler l’affaire à l’amiable. C’est ce qu’a dit son avocat, Me Babou.

«Aujourd’hui il y a des hommes de la gendarmerie en civil qui protègent discrètement ma cliente qui, rappelons-le, a été obligée de quitter son domicile conjugal. Et c’est vraiment regrettable, après avoir vécu toutes ces atrocités, sa famille débarque pour la contraindre physiquement à retirer sa plainte », s’est prononcé l’avocat.

«Lorsque son mari l’a battu à 3 heures du matin, elle était expulsée de la maison en sang et presque démunie et, mieux, le mari a confisqué le numéro de son téléphone portable. Et c’est hier (lundi) que des bonnes volontés ont cherché un nouveau numéro pour Ndèye Coumba Diop », explique l’avocat.

Sénégal: Il bat au sang sa femme de 17 ans ''pour un moustiquaire'' et tente de s’enfuir

Bonjour
Je suis journaliste-productrice sénégalaise. J’aime parler d’actualité, de culture, et de sport. Je suis une passionnée de la vie et de ses merveilles: les voyages, le monde digital, le tourisme, le cinéma et la musique. Je vois toujours le bon côté des choses. Je vous donne rendez-vous sur Afrikmag pour des infos de qualité.
fifi.sambou@afrikmag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici