Rwanda : le FPR, seul maître du jeu

0
121

Grand vainqueur des dernières législatives, le parti au pouvoir a une fois de plus démontré l’étendue de son influence dans un pays où les voix dissonantes sont rares.


La nuit est fraîche et s’éternise, ce 3 septembre, sur les collines de Rusororo, à l’est de Kigali. Accoudés aux tables disposées dans la cour de l’Intare Conference Arena, qui abrite le QG du Front patriotique rwandais (FPR), François Ngarambe, le secrétaire général du parti au pouvoir, James Kabarebe, le puissant ministre de la Défense, et d’autres piliers du régime ont les yeux rivés sur l’écran où défilent en direct les résultats des élections législatives.

Il est minuit passé lorsque les premières estimations tombent. Le verdict est net : le FPR et les six partis de sa coalition remportent à eux seuls 75 % des suffrages, soit 40 sièges sur les 53 en jeu – sachant que 27 autres ne sont pas soumis au vote mais attribués selon des quotas (femmes, handicapés, jeunesse).

C’est un siège de moins que lors de la dernière législature, mais l’essentiel est ailleurs : la majorité reste

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici