RDC: levée de boucliers contre l’exploitation pétrolière dans les Virunga

0
163

Par RFI

Parc des Virunga: vue du cratère en forme de cœur d’un volcan inactif, avec le volcan Nyamulagira visible en arrière-plan.
© MONUSCO/Abel Kavanagh

Rien n'est encore formellement décidé par Kinshasa mais de plus en plus de voix s'élèvent contre l'exploitation du pétrole et le déclassement partiel de deux parcs, les Virunga et Salonga, classés au patrimoine mondial de l'Unesco. Hier, jeudi 24 mai, une centaine d'ONG à Kinshasa ont signé une déclaration pour rappeler le caractère illégal de toute exploitation dans les aires protégées, mais aussi les termes de l'accord de Paris signé par la RDC ou encore le classement de ces sites à l'Unesco. Elles entendent lancer une campagne au niveau local auprès des populations riveraines de ces parcs, au niveau national, mais aussi international. Pourquoi ? René Ngongo, président de l'ONG Ocean et porte-parole pour cette initiative l'explique au micro de RFI.

Les Virunga apportent plus que le pétrole. René Ngongo, président de l'ONG Ocean 25-05-2018 – Par Sonia Rolley

Article original

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici