RDC: le G7 demande à Kabila de mettre fin aux rumeurs sur un 3e mandat

0
112

Par RFI

Le président congolais, Joseph Kabila, lors du conférence de presse, le 26 janvier 2018, à Kinshasa.
© REUTERS/Kenny Katombe

Y a-t-il une politique du « après moi, le déluge » à la manœuvre en République démocratique du Congo ? Le G7, une des plateformes de l'opposition, interpelle Joseph Kabila lui-même. A six mois des élections, ces anciens proches du chef de l'Etat dénoncent les erreurs relevées par l'Organisation internationale de la francophonie (OIF) dans le fichier électoral, mais aussi les messages des proches du président congolais faisant la promotion d'un troisième mandat. Pour le président du G7, Pierre Lumbi, l'heure est grave, il faut que Joseph Kabila fixe l'opinion ou il sera le seul responsable du chaos qui ne manquera pas de s'abattre sur le pays.

On ne peut pas comprendre que le président de la République garde le silence face à ce type de problème. Il y a des rumeurs qui circulent dans le pays et ce sont des rumeurs qui sont portées par ses propres collaborateurs sur son éventuel 3e mandat. Pierre Lumbi, président du G7 05-06-2018 – Par Sonia Rolley

Article original

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici