RDC : l’avion de Jean-Pierre Bemba a atterri à Kinshasa

0
88

Jean-Pierre Bemba, ancien vice-président congolais, a atterri mercredi 1er août à l’aéroport de Kinshasa après plus de onze ans d’absence en RDC, où il veut déposer dès jeudi sa candidature à la présidentielle.


« En route vers la terre de mes ancêtres, ma patrie », a twitté dans la nuit de mardi à mercredi l’ex-vice-président, 55 ans, un message accompagné d’une photo le montrant en train de montrer à bord d’un jet privé en Belgique.

Crainte sécuritaire

Par crainte de débordements, un important dispositif policier avait été déployé avant son arrivée mercredi matin – jour férié en RDC – sur les grandes artères de la ville et près du siège du parti de Jean-Pierre Bemba, le Mouvement de Libération du Congo (MLC).

Les autorités congolaises souhaitent par ailleurs que Jean-Pierre Bemba traverse la capitale à 40 km/heure, une vitesse bien trop rapide selon ses proches pour saluer la foule qu’ils espèrent nombreuse sur les 25 km séparant l’aéroport du centre-ville.

Les forces de sécurité ne souhaitent pas non plus que l’ex-vice-président se rende dans sa résidence familiale, située à proximité immédiate de celle de Joseph Kabila.

Dépôt de candidature dès jeudi

Jean-Pierre Bemba doit déposer dès jeudi son dossier de candidature à l’élection présidentielle prévue le 23 décembre 2018, avant de se rendre samedi dans son fief familial de Gemena (nord-ouest) sur la tombe de son père, homme d’affaires très influent à l’époque de Mobutu.

Condamné à dix-huit ans de prison pour crime contre l’humanité par la Cour pénale internationale (CPI), Jean-Pierre Bemba, 55 ans, avait été acquitté en juin et remis en liberté provisoire et conditionnelle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici