RDC : dix choses à savoir sur Vital Kamerhe, candidat à la présidentielle

0
75

La commission électorale l’a confirmé le 19 septembre : à 59 ans, ce vieux routier de la politique congolaise est l’un des rares ténors de l’opposition autorisés à concourir à la présidentielle prévue pour décembre.


1. Le plus capé

Vital Kamerhe est le seul des vingt et un candidats retenus à avoir déjà brigué la magistrature suprême. C’était en 2011, et il avait été devancé par Joseph Kabila et Étienne Tshisekedi. Selon les chiffres officiels – qu’il conteste –, il avait recueilli 7,74 % des voix.

2. Essayiste

Directeur de campagne de Kabila en 2006, il a écrit une apologie du président, intitulée Pourquoi j’ai choisi Joseph Kabila. Cinq ans plus tard, il a publié un ouvrage beaucoup plus théorique : Les Fondements de la politique transatlantique de la République démocratique du Congo.


>>> À LIRE – RDC : Vital Kamerhe, ou l’art du rebond


3. Dauphin présumé

Il affirme s’être vu promettre la succession du chef de l’État lors d’un entretien au Palais de la nation, le 7 décembre 2006, alors qu’il travaillait à sa réélection. Mais il jure n’y avoir jamais cru.

4. Démission

En 2009,

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici