RDC : des centrales qui rassemblent les énergies

0
120

Installation de panneaux photovoltaïques à Manono, dans le Tanganyika, pour le compte de Congo Energy (Groupe Forrest). © Enerdeal

Du barrage de Sanga, à l’ouest, au parc solaire de Manono, à l’est, les opérateurs privés participent à la modernisation des infrastructures de production et de transport d’électricité. Une contribution indispensable et salvatrice pour la RDC.


En dépit d’une puissance installée de 2 500 mégawatts (MW) et d’un potentiel évalué à 100 000 MW, la RD Congo ne dispose dans la pratique que de 1 000 MW d’électricité. Une offre qui, bien qu’en nette amélioration grâce aux initiatives engagées récemment, reste encore très en deçà des besoins du pays, estimés à 1 600 MW, au minimum.

Une carence imputable à une maintenance insuffisante des installations existantes, ainsi qu’au manque d’investissements, tant pour rénover les centrales et les lignes de transport d’électricité que pour en construire de nouvelles.

Partenariats public-privé

Ces dernières années, des montages ont été mis en place, dans le cadre de partenariats public-privé (PPP), pour commencer à pallier ce déficit. Les financements émanant du privé sont apportés par des compagnies minières étrangères, lesquelles veulent éviter que les activités d’exploitation de leurs filiales dans le pays ne soient freinées par le manque d’électricité.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n’êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d’aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l’ensemble des articles sur le site et l’application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l’application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d’archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l’offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici