RCA: pénurie de carburant à Bangui

0
187

Par RFI

A Bangui, la pénurie d'essence inquiète les conducteurs de motos.
© Ghislain Toundam

Depuis ce dimanche, les Banguissois attendent pendant des heures devant les stations essence de la capitale. En cause, notamment, le niveau de l'Oubangui qui est trop bas pour permettre aux bateaux d'acheminer le carburant depuis Brazzaville.

Scène désormais quotidienne à Bangui. Les taxis jaunes et les motos attendent leur tour en files anarchiques sous le soleil pour faire le plein d'essence. Emmanuel est là depuis trois heures : « Il n’y a pas de carburant dans aucune station de Bangui. On a fouillé partout, on n’a rien trouvé. S'il y a du carburant, on peut travailler, mais là, ça ne marche plus ».

Pénurie de carburant à Bangui: un reportage aussi à écouter 15-06-2018 – Par Edouard Dropsy

Altercations, énervements, cette pénurie représente également un manque à gagner pour Jérémy, taxi moto à Bangui : « On est colère parce que nous qui transportons les gens qui travaillent dans les bureaux. C’est important pour tout le fonctionnement de la ville. C'est pour ça qu'on s'énerve ».

Au ministère de l'Energie, on l'assure, il n'y a pas de pénurie. La RCA a de quoi tenir encore deux semaines. Mais comme le soulignait un professionnel des transports dans ce genre de configuration, deux semaines, ça équivaut à zéro. On n'est jamais sûr de l'approvisionnement par le fleuve. Parce que c'est bien cela qui coince : le niveau historiquement bas de l'Oubangui qui permet d'acheminer le carburant depuis Brazzaville.

« Les ravitaillements par la route se font régulièrement. Il y a des camions qui se sont approvisionnés et nous avons pris des dispositions en termes de collaboration avec la douane pour l'acheminement de ces camions de manière régulière rapide sur Bangui », tente de rassurer Gontran Djono Ahaba, le ministre de l'Energie.

La Socatraf, qui gère le transport de carburant depuis le Congo voisin, estime que les livraisons par voie fluviale devraient arriver d'ici début juillet.

Article original

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici