PSG : Violent clash entre Pierre Ménès et Luis Fernandez

0
38

Lors du match choc qui opposait L’Olympique de Marseille au PSG, le coach allemand Thomas Tuchel a décidé de ne pas aligner Adrien Rabiot et Kylian Mbappé. Les deux joueurs parisiens ont été sanctionnés pour leur retard à la causerie d’avant-match.

Cette décision de ne pas titulariser la pépite du foot français a particulièrement chagriné le consultant de Canal+ Pierre Ménès. Il a d’ailleurs trouvé que cette décision de l’entraîneur parisien était une expression d’un excès de zèle “aberrant”.

Pour illustrer ses propos et montrer à quel point cela pouvait être nuisible, Pierre Ménès a pris un exemple qui remonte à 22 ans : “Le PSG a perdu le titre en 1996 quand Auxerre est champion parce que Youri Djorkaeff et Daniel Bravo n’étaient pas allés à la balade et que Luis Fernandez ne les avait pas alignés, s’est-il souvenu. Ils ont perdu le match au Parc des Princes (face à Lille 0-1, lors de la 36e journée) puis ont perdu le titre”.

Une déclaration de Pierre Ménès qui n’a pas manqué de faire réagir Luis Fernandez. L’ancien entraîneur emblématique de l’équipe du PSG a dégainé un tweet extrêmement agressif à l’endroit de l’ancien de L’Equipe. Il lance : “Oh mon pauvre Pierrot, encore des conneries. Renseigne-toi avant de parler, tu passes encore pour un con. Etudie un peu l’histoire du PSG avant de parler. Quel bon journaliste tu fais. Allez, à bientôt j’espère”.

Pierre Ménès a répliqué à son tour. Indiquant qu’il a étayé une “info” et non une simple “anecdote”, il assure qu’il “suffit de demander à Youri ou à Daniel” pour avoir la confirmation de ce qu’il avance sur la perte du titre du PSG en 1996. Et d’ajouter, à propos de son rôle de l’époque et de la posture de Luis Fernandez : “À l’époque c’est moi qui suivait le PSG pour L’Equipe. Après il dit ce qui l’arrange”.

 

Crédit photo: afrikmag

PSG : Violent clash entre Pierre Ménès et Luis Fernandez

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l’actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture. J’aime la lecture, les voyages et je suis un grand passionné de multimédias. Ma principale devise dans la vie, c’est faire le bien et éviter le mal. La priorité pour moi, c’est Dieu et mes différentes familles (biologique, professionnelle, et réligieuse). oscarborel@afrikmag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici