Présidentielle au Mali : ils veulent faire gagner IBK

0
132

Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), président sortant et candidat à sa propre succession le 29 juillet prochain, ne se lancera pas seul dans la bataille. Tour d’horizon de son équipe de campagne.


Il a fait le choix de se déclarer seul, face caméra, plutôt que dans un grand meeting au palais des Sports de Bamako. Le 28 mai, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) officialisait sa candidature à un second mandat dans une déclaration solennelle à la télévision nationale, enregistrée depuis sa résidence privée de Sébénikoro. Dans la compétition serrée qui se profile jusqu’au premier tour de la présidentielle, le 29 juillet, il ne sera pourtant pas seul pour convaincre les Maliens de lui renouveler leur confiance. IBK pourra compter sur le soutien de fidèles qui, sur le devant de la scène ou en coulisses, l’aideront à essayer de prolonger son bail au palais de Koulouba. Tour d’horizon thématique en quatre partie : les ministres, la famille, les politiques et… les gardiens du Nord.

L’appui de ses ministres

Emmanuel Daou Bakary pour JA

Si IBK est réélu, beaucoup considèrent qu’il le devra en grande partie à son Premier ministre. Depuis sa nomination, le 31 décembre dernier, Soumeylou Boubèye Maïga, 64 ans, se démène pour son patron. Ancien ministre de la Défense, puis secrétaire général de la présidence, il est l’homme de confiance, celui par lequel passent tous les dossiers. « C’est lui le grand stratège. Il maîtrise tout », souffle un proche du président.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici