Présidentielle au Mali : d’anciens ministres d’IBK sur la ligne de départ

0
153

Ils sont sept candidats à la présidentielle malienne à être passés dans le gouvernement de Ibrahim Boubacar Keïta, le président sortant, au cours des cinq dernières années.


Lors du scrutin du 29 juillet, Housseini Amion Guindo ambitionne de faire mieux qu’en 2013, où il avait terminé cinquième. Le président de la Convergence démocratique pour le Mali (Codem), ancien ministre de l’Éducation nationale, a quitté le gouvernement début mai.

Avant lui, Mohamed Ali Bathily, ex-garde des Sceaux et ancien ministre des Affaires foncières, s’était déclaré candidat. Se décrivant comme le « candidat des paysans », le père de Ras Bath a fait de l’accès à la propriété foncière un de ses thèmes de campagne.

Mamadou Igor Diarra, ex-ministre de l’Économie et des Finances, se présentera lui aussi pour la première fois. Banquier de formation, il a publié C’est possible au Mali, un ouvrage dans lequel il détaille son programme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici