Nigeria: vague d’enlèvements présumés dans le nord du pays

0
121

Par RFI

Des militaires nigérians sur la route de Chibok, dans le nord-est du pays, le 5 mars 2015.
© AFP PHOTO/SUNDAY AGHAEZE

Au Nigeria, une vague de kidnappings fait la Une de l’actualité. En trois jours, plusieurs dizaines de personnes ont été enlevées sur une route de l'Etat de Kaduna, dans le nord du pays.

Les faits se sont produits le week-end dernier, sur une route déjà réputée très dangereuse. Selon plusieurs témoignages recueillis par l'AFP auprès d'habitants, les assaillants auraient érigé des barricades sur la route, forçant les voitures à s'arrêter. Plusieurs dizaines de personnes auraient ainsi été emmenées dans la forêt voisine. Pas de revendication pour le moment autour de ces kidnappings.

On ignore précisément combien de personnes ont été enlevées. Le porte-parole de l'émir de Birnin Gwari parle d'une centaine de personnes kidnappées. A l'inverse, le porte-parole de la police affirme qu'il n'y a « pas de kidnapping ». La police appelle à la vigilance face aux « exagérations » de la part des populations.

En tout cas, début mai, les violences entre gangs et villageois ont déjà fait 70 victimes dans cette localité, selon les proches du gouverneur. Et lundi, le chef d'état-major des armées était sur place pour inaugurer le déploiement de deux bataillons dans cette zone. Leur objectif est endiguer cette vague de violences d'ici les trois prochaines semaines.

Article original

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici