Nigeria : Une mère brûle son fils de 13 ans (photos)

0
89

Obioma Odum, un garçon de 13 ans, est mort après que sa mère, Chinyere Odum, l’a brûlé pour avoir volé un MP3 chez le voisin, rapporte The Punch. Les faits se sont déroulés à Amuzukwu, Umuahia, dans l’Etat d’Abia.

Un témoin qui a tenu à garder l’anonymat a déclaré que Chinyere et son amie avaient infligé des coups de fouet au défunt avant de le traîner à la cuisine. Après l’avoir aspergé de pétrole elles ont mis le feu sur lui pour l’obliger à dire la vérité.

Publicité

Nigeria : Une mère brûle son fils de 13 ans (photos)

Il a été secouru par les jeunes de la communauté qui ont défoncé la porte lorsqu’ils ont vu de la fumée sortir de la cuisine.

« Les jeunes ont sorti le garçon de la cuisine après avoir éteint le feu. Mais quand ils l’ont transporté dans un hôpital proche, il avait déjà subi jusqu’à 54% de brûlures. Il a ensuite été transféré au Centre médical fédéral, Umuahia, et plus tard au centre médicale de l’Université du Nigeria, Enugu. Il est décédé mardi matin », a déclaré le témoin.

Nigeria : Une mère brûle son fils de 13 ans (photos)

Obioma Odum, le père du défunt a déclaré :

« Je n’étais pas à la maison quand l’incident s’est produit. J’étais au travail quand mon frère aîné m’a appelé pour me dire que ma femme et son amie avaient mis le feu sur mon fils. Quand je suis rentré à la maison, des jeunes l’ont secouru et l’ont transporté à la clinique d’Umuahia. »

« J’étais en paix avec ma femme jusqu’à ce qu’elle soit emmenée dans un endroit où elle s’est transformée en quelqu’un d’autre. Un jour, elle m’a fendu la tête avec une machette parce que je l’avais demandé de mettre fin à sa relation extra-conjugale avec un homme. »

Mme Chinyere Odum a déjà été mise aux arrêts.

Crédit photo : peplnews

Nigeria : Une mère brûle son fils de 13 ans (photos)

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport.
paulegaelle@afrikmag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici