Mort de Gaëtan Mootoo, figure de la lutte pour les droits humains en Afrique

0
167

Par RFI

Gaëtan Mootoo, chercheur sur l’Afrique de l’Ouest d’Amnesty International parle avec les déplacés du camp attaqué en mars 2012 et juillet 2012 par les combattants dozos.
© Amnesty International

Il était une figure de la lutte en faveur des droits humains sur le continent africain. Gaëtan Mootoo est décédé dans la nuit de vendredi à samedi à 65 ans. Ce chercheur franco-mauricien travaillait depuis plus de 30 ans pour Amnesty international. Il a notamment été l'un des premiers à enquêter sur les exactions du régime d'Hissène Habré au Tchad.

Au tout début, dans les années 80, lorsque Gaëtan Mootoo descend sur le terrain rencontrer les victimes, le climat est pourtant hostile, se souvient Clément Abaïfouta, membre de l'Association des victimes des crimes du régime de Hissène Habré. « Je me rappelle les toutes premières heures, lorsque Amnesty International s’est intéressée au dossier. C’était une période où personne ne pouvait parler. Gaëtan était là… »

… le contexte était difficile. Mais lui, il a tenu le cap. Il a tenu le cap avec une grande audace. Parce que à sa place, nous on n’oserait même pas faire ça, on vivait dans la grande psychose ! ».

Il avait travaillé à recueillir des documents sonores, écrits du régime d’Hissène Habré, c’était de l’audace. Ecoutez Clément Abaïfouta, membre de l'Association des victimes des crimes du régime de Hissène Habré 28-05-2018 – Par Bineta Diagne

Grand spécialiste de l'Afrique, chercheur pour Amnesty international, Gaëtan Mootoo a travaillé à dénoncer les violations des droits de l'homme dans de nombreux pays comme le Soudan, la Guinée, le Mali, etc.

We grieve the loss of our colleague & friend Gaëtan Mootoo after his tragic death. He was a true human rights champion. When I travelled with him to Mauritania I saw firsthand his deep commitment to justice, and empathy with victims of abuse. Rest in peace https://t.co/nU4o4iqCw4 pic.twitter.com/5k5cUxQuKD

Salil Shetty (@SalilShetty) 27 mai 2018

Article original

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici