Mondial 2018: Quand Neymar encense Kylian Mbappé son coéquipier au PSG

0
61
Neymar semble déjà avoir bien digéré l’élimination de la sélection brésilienne dans laquelle il évolue, deux semaines après avoir été battu en quarts de finale de la Coupe du monde par les diables rouges de Belgique.

Le joueur brésilien qui va sans doute faire son retour sous les couleurs du Paris Saint-Germain en Ligue 1 dans trois semaines, a tenu à féliciter son coéquipier du PSG Kylian Mbappé en marge d’une vente aux enchères à Sao Paulo : « C’est un phénomène, un grand joueur. » a-t-il déclaré dans un premier temps avant de poursuivre

« Les gens qui sont avec lui tous les jours le savaient déjà depuis un certain temps. Et je suis très heureux, très heureux, qu’il ait fait une grande Coupe du Monde. Je lui parle presque tous les jours, on parle beaucoup. Nous serons heureux de l’accueillir (au PSG) en tant que champion du monde. »

Le vestiaire parisien ne connaîtra donc pas de problème lors du retour des champions du monde à l’entraînement le 6 août prochain.

Dans la nuit du jeudi à vendredi, à l’occasion d’une vente aux enchères, Neymar est revenu sur son avenir au sein du PSG « Je reste, j’ai un contrat. Je suis allé là-bas pour un défi, pour de nouvelles choses, pour un but. Et ça n’a pas changé. J’espère que ce sera une saison réussie », a-t-il d’abord lancé au micro de Fox Sport relayé par Globoesporte.

Une déclaration du brésilien qui vient ainsi mettre un terme aux rumeurs d’une négociation qui l’annonçaient du côté du Réal Madrid la saison prochaine. Outre cette précision, Neymar a posté une vidéo sur les réseaux où il se moque des enfants qui se livrent au Neymar Challenge

 

 

 

crédit photo: afrikmag

Mondial 2018: Quand Neymar encense Kylian Mbappé son coéquipier au PSG

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l’actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture. J’aime la lecture, les voyages et je suis un grand passionné de multimédias. Ma principale devise dans la vie, c’est faire le bien et éviter le mal. La priorité pour moi, c’est Dieu et mes différentes familles (biologique, professionnelle, et réligieuse). oscarborel@afrikmag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici