« Mon père m’a rejetée parce que j’étais une fille à la naissance », confie l’actrice Chika Ike

0
71

L’actrice nigériane Chika Ike s’est récemment confiée sur sa vie personnelle via un livre qu’elle a publié il y a quelques semaines.

Elle a révélé que son père l’avait rejetée à la naissance parce qu’elle était une fille.

J’ai été rejetée à la naissance par mon père parce qu’il ne voulait pas de fille. Donc, le livre parle de moi, de mes difficultés en grandissant et du rejet de ma famille. Il parle aussi du monde des affaires parce que les gens pensent que j’aime l’argent. Eh bien, ils peuvent avoir raison parce que j’ai grandi avec rien et je ne veux pas être un échec et je me bats toujours pourréussir. Je veux me mettre au défi d’être quelqu’un que les gens pensaient que je ne pourrais jamais être.

Elle continue en expliquant que ses études à Harvard Business School n’étaient pas une erreur. Pendant qu’elle était là-bas, elle a appris à gérer une entreprise prospère.

Harvard Business School a été une rampe de lancement pour moi parce que je me suis retrouvée dans une salle avec des professionnels – de grandes personnes qui dirigent des entreprises mondiales – assis parmi les magnats des affaires. J’ai parlé de trucs et de la façon de gérer une entreprise prospère. Ils m’ont aussi donnée un coach personnel qui a plongé dans ma vie personnelle, ma famille, mon éducation et moi. Je suis quelqu’un qui a de l’éducation mais Harvard Business School m’a guidée. Ils m’ont permis de me tenir devant plus de 200 professionnels pour parler de ma vie. J’ai tellement parlé de ma vie, de ma famille et de la façon dont j’ai été rejetée par mon père, qui était un bon mari et père pour tous ses enfants. Mais je n’avais pas une bonne relation avec lui en grandissant.

 

Crédit photo: Naijagists

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d’ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia.

feliciaessan@afrikmag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici