Maroc : Mehdi Megzari, avocat militant

0
137

Dans le petit milieu des cabinets d’affaires casablancais, ce jeune associé chez Sayarh & Menjra (S&M) présente un profil atypique, engagé et patriote.


Débit rapide, verbe précis, Mehdi Megzari déroule, sans fanfaronnade, des références et un CV déjà bien fournis. À 36 ans, le benjamin du cabinet reste discret, mais ses talents en matière d’opérations de fusion­-acquisition et de création de joint-ventures sont déjà très recherchés.

L’avocat a rejoint S&M en 2015, quand l’équipe, dont la compétence est déjà reconnue sur les questions de contentieux, a élargi son activité au conseil et au lobbying. Meryem Belqziz, cadre chez Uber, reconnaît que la polyvalence du cabinet a conduit le géant du transport à les recruter lorsqu’il s’est implanté au Maroc, même si le groupe a connu des déboires.

El Ferdaous, Moncef Marzouki, etc…un cercle prestigieux

La connaissance des pratiques locales, qui fait la différence avec les prestigieux cabinets internationaux, leur a permis de s’en sortir sans trop de dégâts. Et Sayarh et Megzari peuvent se montrer optimistes : le cabinet, qui réunit une quinzaine d’avocats, est reconnu comme un leader de son secteur et est désormais consulté pour des deals à l’échelle continentale, à Maurice ou en Afrique du Sud.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici