Maroc : Justice et Bienfaisance ne fait plus recette

0
71

À Rabat, la manifestation en soutien aux condamnés du Hirak a rassemblé 8 000 personnes, selon les autorités. © Fadel Senna/AFP

Le mouvement islamiste Al Adl Wal Ihsane perd de sa force de mobilisation. La dernière marche, le 15 juillet, en soutien aux détenus du Rif, en a fait la démonstration.


Des jeunes derrière des barreaux en bois. Sur leurs masques sont imprimés les visages des détenus du Rif. Les noms et les peines des condamnés s’étalent sur leurs torses. Plus loin dans le cortège, les manifestants portent un cercueil symbolisant le défunt Mohcine Fikri – dont la mort a déclenché la révolte du Rif –, suivi d’un autre sarcophage incarnant la Justice. Ce dimanche 15 juillet, les batteries de cuisine étaient de sortie à Rabat. Elles ont résonné haut et fort dans les principales artères de la capitale. Mais si les marcheurs ont été ingénieux sur la forme, la déferlante humaine attendue a finalement raté le rendez-vous.

Selon les autorités locales, les manifestants n’étaient « pas plus de 8 000 ». Al Adl Wal Ihsane – « Justice et Bienfaisance » en français – assure que les manifestants étaient des « centaines de milliers ». C’est que ce mouvement islamiste, interdit mais toléré, a une réputation à défendre : sans aucune existence officielle, il tire sa seule légitimité sur l’échiquier politique de ses grandes démonstrations de force publique. Aussi, son appel à une marche nationale pour la libération des 53 détenus du Rif – dont les lourdes condamnations ont suscité l’indignation dans le pays – a laissé présager une grande mobilisation. Qui n’a pas eu lieu.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n’êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné à l’édition papier ?
Contactez-nous à mkt@jeuneafrique.com pour bénéficier d’une offre spéciale.

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l’ensemble des articles sur le site et l’application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l’application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d’archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l’offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici