Maroc : duel entre Mohamed Ouzzine et Mohamed Hassad pour prendre la tête du Mouvement populaire

0
116

Qui, de Mohamed Ouzzine et de Mohamed Hassad succédera à Mohand Laenser à la tête du Mouvement populaire ?


Le premier est un pur produit du Mouvement populaire (MP), le second un technocrate de carrière qui a pris sa carte du parti il y a dix-huit mois à peine. Les deux hommes devraient croiser le fer lors du treizième congrès du MP, qui s’ouvre le 28 septembre avec pour enjeu l’élection du successeur de Mohand Laenser, à la tête de la formation depuis trente-deux ans. Depuis sa création en 1957, le MP fait partie des big five de la scène politique marocaine. Aujourd’hui, il compte 27 députés, 10 conseillers, 5 ministères et une présidence de région.

Le notable face au technocrate

Mohamed Ouzzine, 49 ans, est membre du puissant clan du Moyen-Atlas, qui a toujours contrôlé le MP, dont la base électorale est rurale et amazighe. Sa belle-mère, Halima el-Assouli, doit son surnom de « dame de fer du MP » à la grande influence dont elle jouit en tant que fille d’un ancien caïd ayant épousé un notable de l’Atlas. L’ascension fulgurante d’Ouzzine au sein des instances du parti est d’ailleurs souvent expliquée par le soutien de sa marraine politique.


>>> À LIRE – Remaniement au Maroc : scène de ménage entre le PJD et le PPS


Après avoir rejoint le MP à l’aube des années 2000, Ouzzine est élu dès 2002 conseiller communal dans sa ville natale, un poste qu’il ne quittera jamais. Dans la foulée, il devient conseiller du ministre de l’Agriculture, qui n’est autre que Mohand Laenser, un intime de la famille.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici