Maroc : Ali Bongo Ondimba sort de l’hôpital et poursuit sa convalescence à Rabat

0
88

Le roi du Maroc, Mohammed VI, lors de sa visite au président gabonais Ali Bongo Ondimba, qui poursuit sa convalescence depuis le 29 novembre à l’hôpital militaire de Rabat. © Agence marocaine de presse (MAP)

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a quitté l’hôpital militaire de Rabat où il était arrivé fin novembre et poursuit sa convalescence dans une résidence privée de la capitale marocaine, a-t-on appris mercredi dans l’entourage présidentiel.


Son départ a été décidé « après autorisation de l’équipe médicale », selon la même source. Le chef de l’État gabonais avait reçu lundi la visite du roi du Maroc, Mohammed VI, son ami depuis l’enfance, et des images de cette rencontre avaient été diffusées. Son état de santé suscitant d’innombrables rumeurs, ces premières images depuis ses problèmes de santé ont été très partagées sur les réseaux sociaux de la communauté gabonaise, avec parfois des doutes sur leur authenticité.

« Sa rééducation évolue très rapidement »

Mardi soir, les chaînes publiques gabonaises ont diffusé une autre vidéo montrant le chef de l’État avec son Premier ministre, le vice-président et la présidente de la Cour constitutionnelle. Il « se porte plutôt bien, le processus de sa rééducation évolue très rapidement et positivement », a indiqué après cette visite le chef du gouvernement, Emmanuel Issoze Ngondet qui n’a pas précisé quand le chef de l’État rentrerait à Libreville.


>>> À LIRE – Gabon : enquête sur le fonctionnement de l’État en l’absence d’Ali Bongo


Ali Bongo Ondimba était arrivé le 29 novembre à Rabat pour y poursuivre convalescence et rééducation en milieu hospitalier, après plus d’un mois dans un hôpital de Ryad pour une maladie qui reste officiellement inconnue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici