Manifestation de l’opposition à Nouakchott en faveur de la dissolution de la Céni

0
112

Par RFI

Vue aérienne de la ville de Nouakchott, la capitale de la Mauritanie (image d'illustration).
© GEORGES GOBET / AFP

En Mauritanie, le front de l’opposition FNDU a mobilisé ses militants et sympathisants à la faveur d’une marche organisée dimanche soir à Nouakchott. L’opposition exige la dissolution de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) pour garantir la gestion transparente des futures élections législatives et municipales de septembre prochain et la présidentielle d’avril 2019.

Ils étaient des milliers de militants et de sympathisants à descendre dans la rue à l’appel du FNDU pour une alternance démocratique avec des slogans scandés par ces marcheurs : « On marche ce soir pour une Mauritanie unie, pour la démocratie et pour des élections présidentielles transparentes. »

Cette marche du Forum national pour la démocratie et l’unité avait été décidée le 4 mai 2018.

Moustapha Ould Bedredine, premier vice-président de l'Union des forces du progrès (UFP), qui assure la présidence tournante du FNDU, énumère les raisons de la manifestation : « Non à la destruction de l’économie du pays, non à des élections unilatérales, non au troisième mandat [du président]. »

Le FNDU occupe la rue pour réclamer une transition politique paisible en 2019. Il dénonce par ailleurs les initiatives des soutiens du président Mohamed Ould Abdel Aziz qui tentent à préparer l’opinion à un éventuel troisième mandat présidentiel en violation de la Constitution mauritanienne.

Article original

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici