Mali: Dioncounda Traoré, candidat désigné de l’Adéma, jette finalement l’éponge

0
122

Par RFI

Dioncounda Traoré, ancien président malien de la transition, renonce à être le candidat de l'Adéma à la présidentielle de juillet 2018.
© AFP PHOTO/THOMAS SAMSON

Dioncounda Traoré ne sera pas le candidat de l’Adéma à la présidentielle de juillet prochain, au Mali. Désigné par son parti, troisième force politique à l'assemblée et principal allié du pouvoir, l'ex-président de transition a décliné l’offre, lundi 7 mai 2018.

C’est officiel, Dioncunda Traoré jette l’éponge. Il a annoncé la nouvelle lors d‘une rencontre, ce lundi, avec des responsables de l’Alliance pour la démocratie au Mali (Adéma).

Selon un témoin, il avait l’air calme de quelqu’un qui savait depuis un moment qu’il n’allait pas être le porte-drapeau de l’Adéma. Mais pourquoi donc avoir attendu près d’un mois pour le dire officiellement ? Pourquoi avoir gardé si longtemps le silence ? Les avis sont partagés.

Il y a ceux qui disent qu’il avait déjà dit publiquement – avant même les primaires – qu’il n’était pas partant. D’autres pensent que c’est par stratégie qu’il s’est tu. D’après ceux-là, en faisant durer le suspense, on approche de la date des élections. Le parti mis devant le fait accompli, déboussolé, soutiendrait alors la candidature du président sortant IBK.

Mais tout le monde n’est pas d’accord avec cette éventualité à l’intérieur de l’Adéma, principale alliée du parti au pouvoir au sein de la majorité présidentielle. Certains sont prêt à en découdre pour que le parti, qui a pour emblème une abeille, désigne à l’interne son candidat à la présidentielle de juillet prochain.

La réunion extraordinaire du parti convoquée pour ce mardi, risque d’être houleuse.

Article original

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici