Madagascar: vers un gouvernement d’union?

0
100

Par RFI

Manifestation de l'opposition à Antananarivo, le 25 avril 2018 (photo d'illustration).
© REUTERS/Clarel Faniry Rasoanaivo

A Madagascar, la crise politique se poursuit. Alors que les députés poursuivent le mouvement de contestation place du 13-Mai, dans l’attente de la décision de la Haute Cour constitutionnelle concernant la destitution du président de la République, les négociations avancent en coulisses, avec dans le viseur un gouvernement de consensus.

Une nouvelle équipe gouvernementale, c’est ce qui ressortirait des négociations qui tentent d’enrayer la crise depuis maintenant trois semaines. D’après une source proche du dossier qui souhaite rester anonyme, cet accord politique devrait conduire à des élections maintenues au mois de novembre.

Il faudra attendre la fin des négociations pour connaître la composition de ce nouveau gouvernement qui sera en place jusqu’aux élections. La Céni a recommandé que cet accord soit entériné d’ici le 31 mai.

Alors que la commission électorale sud-africaine est arrivée mardi pour échanger avec son homologue malgache, les députés de l’opposition, eux, maintiennent la pression. Une marche à l’université d’Ankatso est prévue ce mercredi avec un retour sur la place du 13-Mai. Jeudi, ce sera un sit-in devant la Haute Cour constitutionnelle. L’institution doit se prononcer prochainement sur la requête en déchéance du président de la République, une réponse que les députés dissidents attendent avec impatience.

Article original

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici