Liberia: Disparition des billets de banque d’une valeur de 60 millions $

0
95
Deux cargaisons de billets de banque représentant la somme de 60 millions de dollars ont disparus il y a quelques temps. Ce sont les autorités libériennes qui ont fait cette annonce au début de cette semaine. Une enquête est en cours dans le but de faire toute la lumière sur cette affaire.

Les  billets de banque ont été imprimés à l’étranger et introduits dans le pays entre novembre 2017 et août 2018.  Eugene Nagbe, le ministre libérien de l’information,  a indiqué à la radio d’Etat que le président George Weah, était « mécontent », du fait qu’il n’ait pas jusqu’à ce jour, toutes les informations nécessaires concernant cette disparition. Le Ministre de l’information a par ailleurs qualifié cette situation d’« alarmante ».

Les autorités libériennes ont l’intention de tout faire pour élucider cette mystérieuse disparition, a laissé entendre le membre du gouvernement libérien, ajoutant qu’une équipe d’investigation composée de hauts responsables de la sécurité, a été mise en place.

Selon les informations relayées par les médias, les conteneurs où se trouvaient l’argent ont effectivement quitté le port de la capitale, Monrovia, sous escorte en mars. Le convoi se serait dirigé vers la banque centrale mais a disparu. Le ministère de la justice demande à la population de rester calme pendant qu’un groupe d’investigateurs composé de haut responsables de la sécurité enquêtent sur cette disparition.

La disparition paraît d’autant plus mystérieuse que certains médias locaux ont témoigné que les conteneurs ont bel et bien quitté en mars dernier, le port de la capitale libérienne, Monrovia, sous escorte sécuritaire.

 

Crédit photo: Africa Top Success

Liberia: Disparition des billets de banque d'une valeur de 60 millions $

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l’actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture. J’aime la lecture, les voyages et je suis un grand passionné de multimédias. Ma principale devise dans la vie, c’est faire le bien et éviter le mal. La priorité pour moi, c’est Dieu et mes différentes familles (biologique, professionnelle, et réligieuse). oscarborel@afrikmag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici