Kasaï Central: JED dénonce les agressions d’une dizaine de journalistes

0
37

Par RFI

Vue de Kananga, capitale de la province du Kasaï Central.
© wikipedia

Une dizaine de journalistes ont été menacés au Kasaï Central en l'espace d'une semaine. C'est ce que rapporte l'organisation congolaise de défense des journalistes, Journaliste en danger (JED).

L'association Journaliste en danger dit avoir récolté, depuis la Journée mondiale de la liberté de la presse, des témoignages de confrères, interpellés quelques heures, battus ou menacés par les gardes du gouverneur de la province, l'ancien ministre des Sports Denis Kambayi.

JED a adressé à ce dernier une lettre pour qu'il appelle publiquement à ce que le travail des journalistes soit respecté dans sa province.

En l’espace d’une semaine nous avons recensé près d’une dizaine de cas de journalistes qui ont été agressés, menacés, empêchés de faire leur travail. […] Alors nous demandons au gouverneur, M. Kambayi, de dénoncer ces actes commis par ses hommes […] et de s’engager publiquement, lui-même, à faire respecter le travail des journalistes. Tshivis Tshivuadi, secrétaire général de Journaliste en danger 10-05-2018 – Par Sonia Rolley

Mercredi 9 mai 2018, Denis Kambayi, gouverneur de la province du Kasaï Central, était injoignable pour répondre à ces accusations.

Article original

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici