Jingtao Bai (China Merchants Ports) : « Nous sommes l’artisan naturel de l’initiative Belt and Road »

0
58

Bras armé de Pékin dans le déploiement des Nouvelles Routes de la soie, l’opérateur China Merchants Ports souhaite étendre son modèle Port-Park-City élaboré à Shekou. Jeune Afrique a rencontré son directeur général, Jingtao Bai.


Dans sa stratégie africaine, l’empire du Milieu peut s’appuyer sur plusieurs conglomérats industriels. Parmi eux, China Merchants Group (CMG), qui, en plus de ses activités dans la banque et l’assurance, est aujourd’hui le premier opérateur portuaire chinois, avec sa filiale China Merchants Port Holdings Company Limited (CMPort, depuis 2016).

Créé en 1872, l’opérateur gère aujourd’hui 36 terminaux dans 18 pays, dont 3 en Afrique où CMPort est présent depuis 2007. À cette époque, la compagnie avait jeté son dévolu sur le Nigeria, en mettant la main sur le Tin-Can Island Container Terminal (TICT), avant de devenir actionnaire minoritaire sur les ports de Lomé, en 2012, et de Djibouti, l’année suivante.

CMG, acteur incontournable en Afrique

La filiale maritime de CMG peut également s’appuyer sur le réseau de l’opérateur Terminal Link, dont elle a acheté 49 % à la compagnie maritime

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici