Jeux olympiques : le Sénégal en passe d’accueillir les premiers JO d’Afrique

0
37

La commission exécutive du Comité international olympique (CIO) a choisi de porter la candidature du Sénégal pour abriter les 4èmes Jeux olympiques de la jeunesse d’été (JOJ), prévus en 2022. L’hôte devrait être élu à Buenos Aires les 8 et 9 octobre.


« C’est au tour de l’Afrique », a lancé Thomas Bach, le président du Comité international olympique (CIO), dans un communiqué du 7 septembre. Et le Sénégal sera très probablement le premier pays du continent à abriter des Jeux olympiques. En effet, lors de la dernière session du CIO tenue en février dernier, il avait été décidé à l’unanimité que l’édition 2022 des JO de la jeunesse se tiendrait en Afrique.

Vendredi 7 septembre, la commission exécutive du CIO a décidé de proposer la candidature du pays de la Teranga. Les autres pays africains en lisse sont le Nigeria, le Botswana et la Tunisie. Le pays hôte sera élu les 8 et 9 octobre par la session du CIO à Buenos Aires.

L’Afrique est la terre natale de tant de grands athlètes olympiques

« L’Afrique est la terre natale de tant et tant de grands athlètes olympiques. L’Afrique est un continent peuplé de jeunes. C’est pourquoi nous voulons amener les Jeux olympiques de la jeunesse de 2022 en Afrique et au Sénégal », a souligné Thomas Bach.


>>> À LIRE – Infographie – Jeux Olympiques : l’Afrique détient (aussi) ses records


Ce choix du CIO a été fait sur la base du rapport de la commission d’évaluation de l’institution, dirigée par le Turc Uğur Erdener, également vice-président du CIO. Selon lui, le Sénégal a proposé « un projet solide » offrant « les meilleures perspectives ».

Dans le sillage du « Plan Sénégal Émergent »

« Le projet du Sénégal s’inscrit dans la stratégie de développement globale du pays, notamment le « Plan Sénégal Émergent » », a ajouté Uğur Erdener, appréciant les « grands changements sur le plan économique » et le désir « d’améliorer les infrastructures » du gouvernement sénégalais.

Ces Jeux au Sénégal sont prévus pour se tenir principalement sur trois sites : à Dakar, la capitale, dans la ville nouvelle de Diamniadio en construction et sur les bords de la station balnéaire de Saly.

À la suite de la décision finale et de la signature du contrat d’hôte à la rencontre de Buenos Aires, le Sénégal entamera la mise en œuvre effective des installations pour les Jeux, de concert avec le CIO.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici