Infrastructures: Tout savoir sur la tour F d’Abidjan, la plus haute d’Afrique !

0
89
Abidjan s’apprête à voir sortir de terre sa 6è tour. Baptisée “tour F” cette infrastructure est annoncée comme la plus haute tour d’Afrique. Afrikmag vous dévoile les grande facette de ce projet.

La tour F d’Abidjan coûtera la bagatelle de 265 milliards de Fcfa. Elle mesurera 283 mètres de haut, pour 64 étages. Elle sera la sixième tour implantée au Plateau, le centre des affaires d’Abidjan.

Les travaux devraient commencer avant la fin de l’année 2018, et devraient à terme, permettre de doter la capitale économique ivoirienne de la plus haute tour d’Afrique.

Pour sa réalisation, l’architecte Pierre Fakhoury, entend faire de cette infrastructure, l’une des plus modernes, et des plus attractives de la planète.

Après la Basilique de Yamoussoukro, la plus grande au monde Pierre Fakhoury s’apprête à offrir à la Côte d’Ivoire, un de ses plus prestigieux symboles.

« L’édifice est destiné à accueillir des services administratifs et des bureaux. Il comprend notamment un auditorium de 200 places au 1er étage et un espace destiné aux cérémonies protocolaires, avec une très grande hauteur sous plafond, au 60e étage », peut-on lire sur le site de la société PFO Africa qu’il dirige.

La tour F d’Abidjan sera à l’image d’un masque africain, comme pour marquer le caractère culturel de l’œuvre.

Les façades sont constituées chacune d’une double peau présentant des facettes inclinées vers l’intérieur et vers l’extérieur, et reliées entre elles par des bielles. La tour offrira un scintillement la nuit tombée, avec Le vitrage qui rappelle des tissus africains par des bandes inclinées blanches réfléchissantes qui contrastent avec des bandes traitées en vitrage aux tons bleutés.

“C’est un projet novateur et un vrai symbole de la renaissance économique de notre pays”, a déclaré Jacques Komenan, agent d’assurance, à Afrikmag.

Fabrice Kouassi, est moins euphorique. Cet agent de fret rencontré à l’aéroport d’Abidjan, pense que “le projet n’est pas mauvais en lui même. C’est tout de même une œuvre qui servira à notre pays, et qui attirera certainement des touristes. Mais voyez-vous, nos hôpitaux manquent de matériels, nos universités également. Et on aurait pu regarder vers cette direction. Même l’extension de l’aéroport d’Abidjan est à mon sens plus nécessaire”, a-t-il déclaré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici