Informatique : Liquid Telecom porté par la vague du cloud computing

0
136

Premier opérateur panafricain de fibre optique, la filiale d’Econet fait évoluer son modèle vers les services digitaux. Et prépare discrètement son introduction en Bourse.


Pour l’heure, ordre a été donné à tous les cadres dirigeants de Liquid Telecom de garder le silence. Mais dans les milieux de la finance, la rumeur d’une prochaine cotation de la filiale du groupe zimbabwéen Econet, fondé par le tycoon Strive Masiyiwa, n’a cessé d’enfler au point de pousser, à la mi-septembre, l’agence Bloomberg à en faire état.

L’introduction de la société devrait, selon nos informations, intervenir d’ici à la fin de l’année. Rien n’est arrêté, assure cependant une source proche du dossier, même le choix de Londres n’a pas encore été validé. Si la place britannique est retenue, au moins 25 % de son capital y sera introduit, conformément aux règles en vigueur.

Fondé en 1997, Liquid Telecom est aujourd’hui le plus important opérateur panafricain de fibre optique, avec un réseau de plus de 50 000 km, principalement en Afrique australe et en Afrique de l’Est. Mais

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici