Ghana : que devient… Jerry Rawlings ?

0
71

L’ancien chef de l’État ghanéen Jerry Rawlings. © Farah Abdi Warsameh/AP/SIPA

Moins présent médiatiquement, l’ancien chef de l’État ghanéen Jerry Rawlings n’en reste pas moins une personnalité qui compte dans la politique de son pays et en Afrique de l’Ouest.


À tout juste 71 ans, Jerry Rawlings reste une personnalité qui compte dans le paysage politique ghanéen et en Afrique de l’Ouest. Si l’ancien chef de l’État s’exprime moins souvent dans les médias, chacune de ses interventions est très attendue.

En froid avec le Congrès démocratique national (NDC), qu’il a fondé et dont il critique la corruption depuis plusieurs années, Rawlings avait refusé de participer à la campagne présidentielle de 2016, qui aboutit à la victoire de Nana Akufo-Addo, le candidat du Nouveau parti patriotique (NPP).

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n’êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné à l’édition papier ?
Contactez-nous à mkt@jeuneafrique.com pour bénéficier d’une offre spéciale.

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l’ensemble des articles sur le site et l’application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l’application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d’archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l’offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici