Football – Cameroun : ce qu’il faut savoir sur Choupo-Moting, nouvelle recrue du PSG

0
59

Un peu à la surprise générale, le Paris-SG a recruté l’attaquant international camerounais Éric Maxim Choupo-Moting, laissé libre par les Anglais de Stoke City. Voici ce qu’il faut savoir sur le nouveau joueur du grand favori du championnat de Ligue 1.


  • Le neuvième Camerounais du Paris-SG

Avant la signature d’Éric Maxim Choupo-Moting (29 ans), huit joueurs camerounais ont évolué au Paris-SG. Le dernier en date est Albert Baning (2006-2010). Le premier fut Jean-Pierre Tokoto (1975-1977), suivi par William Njo Léa (1984-1985), Fabrice Moreau (1984-1989), Patrick Mboma (1994-1997), Nicolas Alnoudji (2002), Modeste M’Bami (2003-2006) et Jean-Hugues Ateba (2004-2006). Choup-Moting est donc le premier camerounais de l’ère Qatar Sports Investments (QSI), propriétaire du club de la capitale depuis 2011.


>>> A LIRE – Lions du Cameroun : l’irrésistible ascension de Choupo-Moting


Choupo-Moting est né à Hambourg, d’un père camerounais et d’une mère allemande. Son père, ancien basketteur, s’est installé en Allemagne de l’Ouest en 1981. Son fils a grandi dans la grande ville portuaire, évoluant dans plusieurs clubs – FC Teutonia 05 Ottensen, Altonaer FC, FC Sankt Pauli – avant d’intégrer le centre de formation du Hambourg SV, une des formations allemandes les plus titrées. Il évoluera également au FC Nuremberg (2009-2010), à Mayence (2011-2014), où il rencontrera un certain Thomas Tuchel, l’actuel entraîneur du PSG, au Schalke 04 (2014-2017) et Stoke City, en Angleterre, la saison dernière, pour un bilan décevant (5 buts).

  • Le Cameroun plutôt que la Mannschaft

En mai 2010, Paul Le Guen, alors sélectionneur du Cameroun, parvient à convaincre l’attaquant de porter le maillot des Lions indomptables, à moins d’un mois du coup d’envoi de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud. Choupo-Moting aurait pu également porter le maillot de la sélection A allemande, en raison de sa double nationalité. Il avait été international allemand dans l’équipe des moins de 19 ans (5 sélections, 4 buts) et des moins de 21 ans (5 sélections, 4 buts). En mai 2014, lors du stage de préparation des Camerounais en Autriche en vue de la Coupe du monde au Brésil, il avait confié à Jeune Afrique « avoir effectué le choix du cœur. » Même sa mère préférait le voir représenter le Cameroun.

  • Une relation tourmentée avec la sélection

En huit ans, Choup-Moting a porté à 45 reprises le maillot camerounais (13 buts), mais ses relations avec le pays de son père n’ont pas toujours été très harmonieuses. Il avait ainsi refusé de participer à la CAN 2017, préférant privilégier Schalke 04. Ce qui lui avait coûté un titre de champion d’Afrique et quelques critiques assez virulentes. Son dernier but avec les Lions remonte au 30 mai 2016, lors d’un match amical perdu face à la France, à Nantes (2-3). Clarence Seedorf, le nouveau sélectionneur, l’a convoqué pour le match amical aux Comores, le 8 septembre prochain.

L’attaquant camerounais ne fait pas partie des top players évoluant en Europe. Son arrivée dans la capitale ne coûte rien au PSG, puisque Stoke City, relégué en Championship, l’a laissé libre, alors qu’il lui restait deux ans de contrat. Son salaire anglais – environ 4 millions d’euros par an, hors primes et avantages – est largement dans les cordes des finances parisiennes. Le PSG, engagé sur tous les fronts (championnat, coupes nationales, Ligue des champions) et qui compte de nombreux internationaux, va faire tourner son effectif. Choupo-Moting, dont Tuchel loue l’état d’esprit, pourrait rendre des services, et pas seulement dans le jeu aérien, où il se montre très à l’aise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici