Éthiopie : Abiy Ahmed a commencé sa première tournée européenne par la France

0
42

En le recevant au Palais de l’Élysée lundi 29 octobre, le président français Emmanuel Macron a félicité le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, pour les réformes «courageuses» qu’il a engagées, et annoncé qu’il se rendrait en Éthiopie en mars.


« Tout ce que la France peut faire d’utile, elle le fera » pour « soutenir les réformes » menées par Abiy Ahmed, 42 ans, chef du gouvernement éthiopien depuis le mois d’avril. Ce dernier a notamment libéré des milliers de dissidents, signé un accord de paix avec l’Érythrée voisine et annoncé la privatisation de grandes compagnies publiques.

« Je sais combien il a pris des risques », a souligné Emmanuel Macron, en recevant à l’Elysée Abiy Ahmed, qui effectue son premier déplacement en Europe. Le nouvel homme fort d’Addis-Abeba poursuit sa tournée en Allemagne, mardi 30 octobre.

Signature de plusieurs accords de coopération

Le chef de l’État français a réaffirmé son intention d’effectuer une visite de « plusieurs jours » en Éthiopie, deuxième pays le plus peuplé d’Afrique avec 105 millions d’habitants, en mars 2019, couplée à un déplacement au Kenya. Abiy Ahmed a assuré que les affrontements à caractère ethnique, qui se sont multipliés ces derniers mois, « ne pouvaient affecter l’agenda de réformes », car celui-ci « est mené par le peuple ».


>>> À LIRE – Le Premier ministre éthiopien attendu à Paris lundi 29 octobre pour son premier voyage en Europe


Près d’un million de personnes ont été forcées de fuir leur foyer après de violents combats, qui ont éclaté peu après sa nomination, entre les Oromo et la minorité ethnique des Gedeo dans le Sud.

À l’occasion de la visite d’Abiy Ahmed à Paris, plusieurs accords de coopération ont été signés « pour accompagner l’agenda éthiopien de réformes » dans les domaines des transports, de l’énergie ou de la culture.  Des experts français vont notamment aider à l’ouverture aux visiteurs de palais nationaux datant de l’époque de l’empereur Haile Selassié, a indiqué l’Agence française de Développement (AFD).

Les exportations françaises multipliées par deux depuis 2014

L’Éthiopie est devenue le premier excédent commercial de la France en Afrique subsaharienne, à 791 millions d’euros en 2017 – contre 386 millions un an plus tôt, en grande partie grâce à des ventes d’Airbus A350 à Ethiopian Airlines. Hors aéronautique, les exportations ont plus que doublé depuis 2014, notamment dans la pharmacie, alors que la France importe pour 40,5 millions d’euros d’Ethiopie, surtout des produits agricoles.

Emmanuel Macron a par ailleurs adressé ses « vives félicitations » à Sahle-Work Zewde, élue jeudi présidente de l’Éthiopie et première femme à occuper ce poste. Il y a vu un « signe prometteur » pour la coopération franco-éthiopienne, puisque Mme Sahle-Work, 68 ans, avait été scolarisée au lycée français d’Addis-Abeba, avant d’étudier à Montpellier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici