Électricité : en coulisses, Yaoundé et Actis se préparent à l’affrontement

0
88

Une ligne de distribution Eneo à Douala, au Cameroun, construite en 2015. © Nicolas Eyidi pour J.A.

Les désaccords se multiplient entre le gouvernement et le fonds d’investissement, actionnaire de référence d’Eneo, pierre angulaire du système électrique camerounais. Au cœur du conflit, le renouvellement anticipé du contrat de concession de l’énergéticien.


Un point pour Actis. Le 31 mai, à l’occasion du Conseil de cabinet présidé par le Premier ministre, Philémon Yang, le nouveau ministre de l’Eau et de l’Énergie, Gaston Eloundou Essomba, a dû faire machine arrière. Il a officialisé le report, à la fin de 2018, du retrait de la gestion du réseau de transport d’électricité du portefeuille d’Energy of Cameroon (Eneo), filiale à 56 % du fonds d’investissement britannique. Son transfert définitif à la Société nationale de transport d’électricité (Sonatrel) devait initialement intervenir le 1er juin, mais cette dernière, créée il y a trois ans à peine, n’en a « manifestement pas encore la capacité », selon une source proche du dossier.


>>> A LIRE – Face à face : les énergies contraires de David Grylls (Actis) et Séraphin Fouda (Eneo) au Cameroun


Le 3 mai, moins d’une semaine après la signature de l’accord qui entérinait la

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n’êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné à l’édition papier ?
Contactez-nous à mkt@jeuneafrique.com pour bénéficier d’une offre spéciale.

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l’ensemble des articles sur le site et l’application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l’application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d’archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l’offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici