Crise Anglophone: Vers une intervention de l’ONU au Cameroun?

0
119

Allegra Del Pilar Baiochi, la coordonnatrice résidente du système des Nations unies au Cameroun, a récemment annoncé que très prochainement, le pays du président Paul Biya connaîtra l’intervention de l’ONU dans le cadre de la crise Anglophone.

Après avoir salué l’initiative du gouvernement concernant le plan d’assistance humanitaire d’urgence en faveur des victimes de la crise anglophone initié par le président de la République Paul Biya, l’ONU veut appliquer le principe du «droit devant». « Ce Plan confirme la reconnaissance de la situation humanitaire par le gouvernement et sa responsabilité d’assumer le bien-être et la protection des populations civiles », écrit Allegra Del Pilar Baiochi.

Publicité

Toutefois la coordonnatrice résidente du système des Nations unies au Cameroun compte prendre position de façon ferme au sujet de la crise anglophone qui a débuté en octobre 2016. « Le système des Nations unies reste très préoccupé par la détérioration de la situation dans les régions et travaille à renforcer ses capacités et sa présence pour répondre aux besoins d’assistance et de protection des populations déplacées, dans le respect des principes humanitaires et en coordination avec l’effort national. Un appel de fonds a été lancé à cet égard », écrit-elle.

Allegra Del Pilar Baiochi a par ailleurs précisé que sa démarche s’inscrit en droite ligne avec les appels lancés par le secrétaire général de l’ONU. Ces appels ont pour but de renforcer les efforts déployés par les parties prenantes dans ce conflit pour assurer la protection civile des innocents

crédit photo: ame-france

Crise Anglophone: Vers une intervention de l'ONU au Cameroun?

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l’actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture. J’aime la lecture, les voyages et je suis un grand passionné de multimédias. Ma principale devise dans la vie, c’est faire le bien et éviter le mal. La priorité pour moi, c’est Dieu et mes différentes familles (biologique, professionnelle, et réligieuse). oscarborel@afrikmag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici