Côte d’Ivoire : le jour où Simone Gbagbo est sortie de prison

0
74

Amnistiée deux jours plus tôt par Alassane Ouattara, l’ancienne Première dame, Simone Gbagbo, a été libérée le 8 août. Retour sur une journée qui marquera l’histoire récente de la Côte d’Ivoire.


Mais où est Simone Gbagbo ? Ce mercredi 8 août, les partisans de l’ancienne Première dame ont passé une bonne partie de la matinée à se poser la question. Oui, Simone Gbagbo avait été amnistiée deux jours auparavant par le chef de l’État, Alassane Ouattara. Oui, les détails de sa sortie de prison avaient été actés le lendemain entre la famille et les dirigeants du Front populaire ivoirien (FPI).

Mais au final, pas grand monde, même parmi ses proches ou son collectif d’avocats, ne pouvait dire comment sa sortie de prison se déroulerait précisément. Les militants, eux, avaient été invités à venir l’accueillir dans deux endroits distincts : le palais de Justice, situé au Plateau, et la résidence familiale de la Riviera Golf.

Incertitudes

Avant 8 heures, ils sont déjà une cinquantaine à l’attendre devant le palais. Certains entrent dans le bâtiment, d’autres sont rapidement gazés par les forces de l’ordre.


>>> A LIRE – Libération de Simone Gbagbo en Côte d’Ivoire : « On est partis et on ne s’arrêtera pas »


À l’intérieur, trois avocats de Simone Gbagbo attendent le procureur général pour accomplir les dernières formalités administratives. Ils s’interrogent : acceptera-t-il que leur cliente soit directement libérée à l’école de gendarmerie ou demandera-t-il à ce qu’elle vienne au préalable au palais ? Une option qui poserait d’évidents problèmes de sécurité, auxquels personne ne semblait préparé.  Les avocats sont ensuite rapidement rassurés : « Je souhaite que chaque détenu soit libéré de son lieu de détention. Tous seront libres dans la journée », leur indique Léonard-Marie Lebry.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici