Côte d’Ivoire : Le GEPCI annonce la suspension de la journée presse

0
135

Le Bureau Exécutif du Groupement des Editeurs de Presse de Côte d’Ivoire (GEPCI) s’est réuni le 15 septembre en présence des patrons de presse pour une Assemblée générale extraordinaire.

Objectif, l’évaluation de l’évolution de la situation depuis l’annonce de la journée presse morte.

Au cours de la réunion, le président du GEPCI, Patrice Yao, a informé l’ensemble des éditeurs sur les approches du gouvernement.

En effet, le ministre de la Communication et des Médias a dépêché auprès du GEPCI une délégation composée de son Directeur de cabinet, son Directeur de cabinet adjoint et du Président du FSDP pour engager des négociations avec le Bureau du GEPCI. « Les discussions ont commencé effectivement le même jour et se sont poursuivies aujourd’hui même et dans un bon esprit » a-t-il expliqué.

Les uns et les autres se sont mutuellement encouragés sur les efforts et la mobilisation massive pour maintenir le cap au moment de la situation.

Pour l’heure, le mot d’ordre de la journée “presse morte” a été suspendu jusqu’à ce que les discussions entre le gouvernement et patrons de presse ne satisfassent les parties.

« Toutefois, pour donner une chance aux discussions qui vont continuer avec le ministre de la Communication et des Médias, l’Assemblée générale extraordinaire a décidé à la majorité de ses membres, de la suspension du mot d’ordre de journée presse morte prévue le lundi, 17 septembre 2018 » a informé le président Patrice Yao.

crédit photo : Afrikmag

Côte d'Ivoire : Le GEPCI annonce la suspension de la journée presse

Hello, Emeraude ASSAH, retrouvez mes actualités en politique, société etc… Mes centres d’intérêts  sont la culture, la lecture,les voyages et autres. La priorité pour moi c’est Dieu, ma famille et mon travail.

+225 89686134

emeraudeassah@Afrikmag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici